L'actualité

La start-up Smart Services France, laureat "La start-up est dans le pre"

 
La start-up Smart Services France, laureat "La start-up est dans le pre"

Smart Services France vient d'être mise en évidence, avec trois autres entreprises, par le cluster Inoo (une pépinière d'entreprises innovantes) dans le cadre de l'opération «La start-up est dans le pré». Deux jours d'intense compétition…

Le cluster Inoo rassemble les entreprises innovantes et les plus dynamiques du monde numérique du Lot-et-Garonne. Il est présidé par Guillaume Maison et multiplie les initiatives pour démontrer la capacité de développement d'un secteur économique de plus en plus en pointe et créateur d'emplois. Aller plus loin, détecter et attirer les talents et les entreprises en construction, «car seul on va vite, mais ensemble nous irons plus loin», c'est une des raisons d'être de la participation du cluster Inoo à l'opération «La start-up est dans le pré».

28 entreprises étaient sur la ligne de départ. Deux jours d'intense compétition, deux jours d'accompagnement, de coaching, ont permis au jury de mettre en avant plusieurs sociétés du département et parmi elles, la société implantée en Villeneuvois, Smart Services France. Cette toute jeune entreprise, co-créée par trois Lot-et-Garonnais, Cédric et Clément Da Silva et Christophe Couderc, est spécialisée dans l'entretien et le diagnostic de l'habitat.

Conseils d'experts

«Notre projet a séduit le jury, car en termes d'innovation, nous mettons à disposition des particuliers notre expérience et les outils numériques réservés jusqu'ici aux professionnels du facility management», explique le trio par la voix de Christophe Couderc, l'un des trois associés. «Tout comme pour leur voiture, les clients Smart Services disposent d'un carnet d'entretien de leur habitation, archivé dans leur espace personnel sur notre site Internet. De l'entretien de leur toiture, jusqu'au contrôle de la qualité sanitaire de leur adoucisseur, toutes les actions de maintenance sont stockées et consultables à tout moment par nos clients».

«On peut être plus ambitieux»

L'idée de départ est née de la demande de certains clients de la société Da Silva et fils qui souhaitaient des contrats d'entretien à l'année. «On s'est dit, pourquoi ne pas faire des contrats annuels et pourquoi ne pas faire autre chose que du contrat d'entretien de toiture ? On propose un service de l'habitat globalisé». L'entreprise est née très précisément le 14 avril 2015, de la rencontre entre les deux frères Da Silva et Christophe Couderc. «Moi, j'arrivais au bout d'une expérience professionnelle à l'international, en ingénierie des travaux spéciaux, et ces 10 dernières années, j'étais entrepreneur au Maroc dans les énergies renouvelables et la gestion de l'eau. Je voulais aussi revenir en Lot-et-Garonne pour des raisons familiales». Remarquablement conseillés par le service «Entreprises» de l'agglomération du Grand Villeneuvois, les trois associés ont donc frappé à la porte de «La start-up est dans le pré». «Grâce à ce week-end, aux conseils des coaches, experts de la finance, du marketing ou de la communication, on a compris que le projet tenait la route». Le résultat et les conseils des experts «nous ont prouvé qu'avec quelques aménagements et améliorations, on peut être plus ambitieux».

Les lauréats

T'Cap : Fabrication d'enjoliveurs pour roues de fauteuils roulants.

Helica : Nouveau process de fabrication de la spiruline, complément alimentaire à base de micro-algues.

Smart'services : Services à l'habitat portant sur des contrats de nettoyage et de diagnostic de toiture, avec application et site web.

Coup de cœur du jury pour Wawee, application avec géolocalisation pour tous les événements et idées de sorties d'un territoire. l

«Ce fut un moment magique»

Guillaume Maison est le président du cluster Inoo et l'un des animateurs de cette opération «La start-up est dans le pré». «Ce fut un moment magique» explique Guillaume Maison, «magique de voir des gens qui au départ alignaient des projets plus ou moins structurés et qui, au final, repartent avec un projet structuré, une vision, une stratégie. Quelle transformation en 48 heures, la durée de l'opération. On a vécu un moment incroyable.» Pour le président du Cluster Inoo, «le plus extraordinaire, c'est que les projets sont tous viables.» Si toutes les entreprises participantes ne sont pas toutes issues de la filière numérique, «c'était ouvert», elles doivent toutes avoir le numérique comme levier de développement.» Et le Cluster Inoo restera très proche des lauréats pour faire aboutir les projets primés.

La Source : Le Petit Bleu 

 




Voir toutes les actualités

EMPLOI 47 vous accompagne dans vos recrutements

En savoir plus

S'abonner à la newsletter

Recevez nos lettres d'informations afin de tout savoir sur l'actualité de l'emploi dans le Lot-et-Garonne