L'actualité

Cruanas, du sur-mesure pour le monde industriel

 
Cruanas, du sur-mesure pour le monde industriel

L'entreprise Cruanas, située le long de la route de Feugarolles à Lavardac, est en pleine croissance. Avec des clients de divers horizons, le savoir-faire de Cruanas rayonne dans toute la France.

Dans quatre ans, cette entreprise sera centenaire. Quatre ans, c'est long dans le monde des affaires me direz-vous, tout peut arriver. Mais la dynamique actuelle de Cruanas montre des signaux verts à tous les niveaux. Cette entreprise fait partie du patrimoine de Lavardac, et de l'Albret plus généralement. C'est en 1920 donc que Joseph Cruanas décide de monter son affaire au cœur de la ville. Un atelier de mécanique générale.

Des contrats avec l'aéronautique et l'armée

«À l'époque, l'Albret était à l'âge d'or de la production de liège» raconte Marie-Françoise Catonnet, PDG de la société depuis 2006 et petite-fille de Joseph-Cruanas. «Il y avait des machines à travailler le liège, qu'il réparait. Puis mon grand-père a décidé de se tourner vers le monde du tabac, avec le boom de la manufacture de Tonneins.» L'entreprise emprunte le sillon de la conception et de la fabrication de machines pour les industriels. Des machines, des outils, des concepts et des pièces spéciales, uniques, fabriquées dans l'atelier lavardacais. Au fil des ans, les murs deviennent trop étroits, Marie-Françoise Catonnet décide de déménager. Mais hors de question de quitter Lavardac. L'entreprise Cruanas emménage dans des locaux flambant neufs, zone artisanale Cugnerayres. C'était en 2010. «Même avec 4 000 m² de surface, on se sent un peu serrés dans l'atelier à certaines périodes de l'année !»L'usine est partagée en plusieurs pôles. Un pour la mécano-soudure, un autre pour l'usinage et enfin un espace pour l'assemblage des pièces. À l'étage, un bureau d'études planche sur les différents projets et tente de réaliser les vœux des industriels. «Parmi nos clients, il y a KSB, le géant mondial des pompes et de la robinetterie. Nous leur fournissons des pièces, des actionneurs pour certaines de leurs machines.»Ce qui fait également la fierté des dirigeants de Cruanas, c'est de pouvoir répondre à des clients d'univers totalement différents. «Un hiver, nous avons accueilli dans nos ateliers le bateau-pirate de Walibi

Nous avons aussi inventé une machine qui permet d'assembler et de clouer des caisses de vins. Nous travaillons aussi avec le monde de l'aéronautique. Mais attention, aucune des pièces fabriquées à Lavardac ne sera dans un avion, il n'y a pas de pièces volantes.» Cruanas crée des outils pour permettre l'assemblage de pièces d'un engin, comme pour le train d'atterrissage de l'Airbus A380 par exemple. L'entreprise lavardacaise travaille également avec… la Direction générale de l'armement ! «Nous avons participé à l'élaboration d'un véhicule lanceur de missile, dont les essais ont été réalisés à Biscarrosse. Les gens qui ont travaillé sur ce projet sont de grands professionnels, mais aussi des artistes ! Il y a certaines pièces qui sont de véritables œuvres d'art.» Une entreprise qui mise sur une ambiance familiale à tous les étages !

La Source : Le Petit Bleu




Voir toutes les actualités

EMPLOI 47 vous accompagne dans vos recrutements

En savoir plus

S'abonner à la newsletter

Recevez nos lettres d'informations afin de tout savoir sur l'actualité de l'emploi dans le Lot-et-Garonne