L'actualité

la société Archi'Mede prépare de nombreux projets de développement en 2017

 
la société Archi'Mede prépare de nombreux projets de développement en 2017

Spécialisée dans l'archivage professionnel, la société Archi'Mede prépare de nombreux projets de développement en 2017.

Le bâtiment de 1 000 m2 accueillant les archives stockées par l'entreprise lot-et-garonnaise Archi'Mede affiche complet. Avec 2,5 km linéaires récupérés chaque année, ce sont désormais 10 km linéaires qui sont sécurisés depuis la création de la société, en 2010. «On a commencé avec 3 m linéaires, ce qui équivaut à 30 boîtes d'archives. Là, nous sommes à saturation, alors nous ouvrons un nouveau bâtiment de 1 000 m² , toujours sur notre site de Saint-Jean-de-Thurac», explique Rodolphe Pontens, cogérant de l'entreprise avec Henry Guitard. Expert en archivage, Archi'Mede collecte donc les documents devant être conservés pour des raisons légales. «Il faut savoir que les archives professionnelles sont très réglementées et que nous ne sommes que 20 entreprises en France à avoir l'autorisation d'exercer. Ici, 90 % des archives sont définitives (relevés bancaires, bulletins de salaires…). Nous avons aussi beaucoup d'archives médicales (60 %) qui doivent être conservées à vie ou 30 ans minimum. D'ailleurs, nous venons d'être retenus pour gérer les archives des hôpitaux de Villeneuve et Périgueux». S'appuyant sur une équipe de 8 salariés, Archi'Mede reçoit en moyenne des demandes d'archivages pour 150 m linéaires tous les mois et compte des clients dans tout le Sud-Ouest comme les collectivités, associations, entreprises, administrations… Côté pratique, l'archiviste professionnel Cédric Janet se déplace pour effectuer un diagnostic du fonds d'archives avant de proposer une offre commerciale. Une fois le contrat signé, Archi'Mede prend en charge le transport à l'aide de ses propres véhicules avant de lancer l'indexation. «Tout est rangé dans des boîtes référencées pour mieux les retrouver ensuite. Évidemment, nous n'avons pas le droit de regarder ce qu'il y a à l'intérieur, poursuit Henry Guitard. Le client peut ensuite demander une restitution d'archive en venant la récupérer sur place ou en demandant une livraison à domicile ou un envoi par mail».

Une aventure lancée pour développer l'insertion

Si la première boîte archivée date de 2010, l'entreprise est née en 2009 mais a dû attendre différents agréments avant de démarrer son activité. À l'origine du projet, un professionnel de l'insertion, Rodolphe Pontens. «J'étais chargé de mission pour développer l'insertion économique en Lot-et-Garonne quand on m'a lancé l'idée de faire de l'insertion par l'archivage. J'ai rencontré des grands groupes spécialisés et l'un d'entre eux nous a suivis car il était sensible à l'insertion. Aujourd'hui, nous avons en moyenne 4 postes par an en parcours insertion et depuis que nous avons démarré, 26 personnes ont retrouvé un travail sur les 29 que nous avons accueillies». Mais l'avenir de l'archivage papier est-il encore assuré face au développement des données numériques ? Pour les responsables d'Archi'Mede, la réponse est positive : «Malgré ce que l'on croit, avec les ordinateurs, il y a 30 % de plus de production de papier ! Si l'archivage numérique représente bien l'avenir, le papier fait encore force de preuve en cas de litiges». Afin de ne pas manquer le virage numérique, la société de Saint-Jean-de-Thurac propose à ses clients de numériser leurs archives. Elle fournit également d'autres services comme l'élimination de documents confidentiels (70 t par an) ou bien encore de l'audit et conseil pour améliorer la gestion documentaire et travaille sur un nouveau projet. «Nous testons, en 2017, une plateforme numérique pour les usagers vulnérables et en difficulté (tutelle, aide à domicile). Il s'agit par exemple d'aller directement chez les gens pour numériser leurs documents importants comme les livrets de famille… Ils pourront ensuite y avoir accès sur internet grâce à un code personnel». Un projet qui devrait permettre à Archi'Mede de passer de 4 à 6 postes en insertion en 2017.

 

La Source : Le Petit Bleu




Voir toutes les actualités

EMPLOI 47 vous accompagne dans vos recrutements

En savoir plus

S'abonner à la newsletter

Recevez nos lettres d'informations afin de tout savoir sur l'actualité de l'emploi dans le Lot-et-Garonne