L'actualité

Clauni : un acteur incontournable de la logistique

 
Clauni : un acteur incontournable de la logistique

Société organisatrice de transport multimodal, Clauni assure l'acheminement de marchandises dans le respect des délais, des procédures administratives et douanières

Situé à quelques encablures de l'échangeur autoroutier d'Agen, Clauni est connecté à tous les ports du monde. Entreprise au chiffre d'affaires de 10 millions d'euros annuels, l'entreprise travaille essentiellement avec des professionnels pour assurer l'import-export de marchandises (industrielles ou alimentaires) par voies routières, aériennes, maritimes «Nous importons par exemple des produits type «bazar» en provenance d'Asie pour un des acteurs les plus importants de la région. Mais aussi, des voitures des États-Unis pour des clients lot-et-garonnais. On s'occupe du transport,de faire sortir le véhicule avec les formalités administratives et douanières pour amener la voiture jusqu'au client. Nous sommes des intermédiaires entre l'expéditeur et les douanes avec qui nous avons d'excellentes relations» explique Marc Laures-Couderc, PDG de la société. Partenaires de nombreux professionnels lot-et-garonnais, Clauni assure ainsi l'importation et l'exportation de fruits et légumes de la région. Installée sur la zone de Gaussens au Passage d'Agen, l'entreprise forte de 45 salariés, se développe en n'hésitant pas à prendre des risques : «Nous avons lancé en 2012 une activité de stockage des marchandises (5 000 m² au Passage d'Agen) en étudiant la possibilité d'ouvrir de nouveaux dépôts sur le technopole de Sainte-Colombe. Nous avons également ouvert, en 2014, une agence à Bordeaux comme nous l'avions déjà effectué à Marseille en 2001 pour développer l'affrètement en avion ou par bateaux» ajoute Marc Laures-Couderc.

Entreprise familiale

Née en 1990, Clauni est une entreprise familiale gérée par son jeune PDG accompagné de son épouse, Virginie : «C'est mon beau-père, M.Bissières, qui a créé l'entreprise. À l'époque on ne faisait que la partie commissionnaire en douanes mais avec l'ouverture des frontières en 1993 il y a eu une perte d'activité et Clauni s'est tournée vers le transport de marchandises avec l'Italie, pour commencer. Virginie travaillait avec son père et à sa disparition, en 2006, je l'ai rejoint. En 10 ans, on est passé de 30 à 45 salariés». Ancien hockeyeur professionnel, Marc Laures-Couderc connaissait déjà l'univers des transports mais pas celui des marchandises :«Je gérais l'agence Nouvelles Frontières en franchise à Agen alors j'ai appris le transports des marchandises en étant bien encadré par mon épouse Virginie, déjà présente dans l'entreprise familiale». Arrivé en Lot-et-Garonne en 1992, Marc ne cache pas son attachement au département «on a une ville extraordinaire mais on ne s'en rend pas toujours compte et puis je crois fermement au potentiel du territoire pour développer l'activité logistique. On a tout ce qu'il faut (notamment la situation géographique) mais il nous manque quelques outils». Le responsable de Clauni fait référence aux difficultés de recrutement auxquelles il doit faire face. Alors qu'il recherche régulièrement des profils de BTS transport logistique il est obligé de faire appel à des cabinets de recrutement pour étoffer ses équipes. Malgré cela, le PDG de Clauni entend bien poursuivre le développement de l'entreprise à Agen et «nulle part ailleurs».

La Source : La Dépêche.fr




Voir toutes les actualités

EMPLOI 47 vous accompagne dans vos recrutements

En savoir plus

S'abonner à la newsletter

Recevez nos lettres d'informations afin de tout savoir sur l'actualité de l'emploi dans le Lot-et-Garonne

Consultez nos mentions légales pour en savoir plus sur le traitement des données personnelles.