L'actualité

Enedis (ex Erdf) recherche des seniors H/F

 
Enedis (ex Erdf) recherche des seniors H/F

C’est assez rare pour être souligné, le gestionnaire du réseau de distribution de l’électricité (Ex Erdf) aimerait recruter des seniors, mais il peine à en trouver. Avis aux candidats

Le dispositif n’est sans doute pas assez connu. Le Contrat à durée déterminée seniors est un contrat qui est réservé aux personnes de plus de 57 ans, en recherche d’emploi depuis plus de trois mois ou bénéficiant d’un contrat de sécurisation professionnelle (CSP) après un licenciement économique. Ce dispositif vise notamment à favoriser les compléments de droits à la retraite à taux plein. Ce contrat d’un an est renouvelable trois fois.

20 postes offerts, 10 pourvus

 

Depuis quelques mois, la direction régionale d’Enedis (Ex Erdf), gestionnaires du réseau de distribution qui rayonne sur les départements de Dordogne, Gironde et Lot-et-Garonne, et qui recrute en moyenne 70 personnes chaque année, aimerait signer 20 Cdd seniors, mais arrive tout juste à en conclure 10 par an.

Nous recherchons des électriciens, des visiteurs, des topographes, des conseillers clientèle  » explique Thierry Gibert, directeur régional.

« Nous ne demandons pas de diplôme particulier mais la volonté d’un nouveau départ.  Pour le moment, nous ne savons pas exactement pourquoi il nous est difficile de pourvoir ces postes, mais ce qui nous incite à continuer dans cette voie, c’est que nos 10 premiers Cdd seniors sont toujours avec nous. Aucun turn over n’est à déplorer. Ce que je pense c’est qu’Enedis, n’est tout simplement pas assez connu du public que nous ciblons. »

 

Manque de notoriété

De fait, la société qui compte pourtant 35 millions de clients est portée par une marque jeune qui manque encore de notoriété. « Enedis n’est pas encore assez clairement identifiée comme une société pouvant offrir des perspectives. Les jeunes nous connaissent mieux que les plus anciens, à cause, sans doute, de notre changement de noms. Nous recrutons surtout via les contrats d’alternance ou à la sortie des écoles » regrette Thierry Gibert dont la direction Aquitaine Nord compte 1 400 collaborateurs.

Ce qui pourrait changer la donne en matière de notoriété pour Enedis c’est l’énorme chantier de l’installation dans 35 millions de foyers, des compteurs intelligents Linky. Ce sont eux qui permettent, à Enedis de sortir d’un relatif anonymat.

« Apprendre des jeunes »

 

Pascal Foulquier, 57 ans, n’a pas eu besoin de Linky pour découvrir Enedis. Pourtant lui non plus ne connaissait pas Enedis avant de tomber sur une offre sur le site internet de Pôle emploi. Ancien cadre dans les télécoms, qui a travaillé sur de grands projets à l’étranger, il a suivi une formation dès son embauche il y a quelques mois pour « apprendre à manipuler un logiciel maison, une base de données qui permet d’intégrer les plans des réseaux électriques dans les données utilisées par les équipes techniques qui prépare ou réalisent des travaux. »

 

Plus que le salaire, qui est nettement en dessous de son dernier bulletin mais qui doit réglementairement être équivalent à celui d’un CDD au même poste de travail, de qualification équivalent, ce qui motive Pascal c’est le fait de travailler avec des jeunes. « C’est intéressant de travailler avec eux. Ils manipulent avec une dextérité extraordinaire les données numériques. Cela m’oblige à me mettre au niveau et à continuer d’apprendre, même à mon âge, à la vitesse grand V. » 

La Source : Le Sud-Ouest 




Voir toutes les actualités

EMPLOI 47 vous accompagne dans vos recrutements

En savoir plus

S'abonner à la newsletter

Recevez nos lettres d'informations afin de tout savoir sur l'actualité de l'emploi dans le Lot-et-Garonne