L'actualité

Entretien d'embauche : « Avez-vous des questions ? »

 
Entretien d'embauche : « Avez-vous des questions ? »

Quand vous êtes en entretien d’embauche, comment répondre à la question : « Avez-vous des questions ? »

D’abord, réfléchissons. Pourquoi le recruteur vous pose-t-il cette question ?

Nous allons y répondre. Et voir qu’en fait, cette question est une belle opportunité pour vous, pour vous démarquer des autres candidats.

Entretien d’embauche : Etre en posture d’offreur

Tout d’abord, ayez bien à l’esprit qu’un entretien d’embauche n’est pas le grand oral de votre vie. N’y allez pas en mode « marchand de tapis » pour obtenir un job à n’importe quel prix, histoire de sortir de la zone chômage. Là, vous seriez en posture de demandeur.

Le recruteur le sent, et personne n’a envie de travailler avec une personne aux abois. On a envie de travailler avec des gens dont on se dit qu’ils ont la compétence qu’il nous faut.

Un entretien de recrutement, c’est avant tout une rencontre entre deux projets, basé autour de l’échange. Le vôtre, et celui de l’entreprise.

Cette rencontre est donc un moyen, pour l’une et l’autre des parties, de savoir si les projets respectifs se correspondent.

Sortez à tout prix de la posture « l’entreprise offre un emploi, et moi je demande à être employé ». Soyez plutôt dans le « Je dispose de qualités et compétences qui viennent servir mon projet professionnel. Je cherche à les exprimer dans une entreprise dont le projet pourra leur correspondre, et dont l’exercice sera bénéfique pour mon épanouissement ET la performance de l’entreprise. »

Voilà. Un esprit gagnant-gagnant.

Entretien d’embauche : Obtenir des informations sur le projet

Le moment d’échanges que représente l’entretien d’embauche est donc le moment privilégié du questionnement.

Et pour les deux parties.

En tant que futur membre potentiel de l’équipe, vous avez, de factola légitimité de pouvoir poser des questions à votre tour.

Pourquoi ? Parce que vous avez besoin de vous renseigner de façon la plus exhaustive possible sur le poste, qui représente également un engagement pour vous. Pour être sûr de vouloir y aller.

Parce que si vous avez quitté votre dernier job pour partir pour être plus heureux, ça n’est pas pour reproduire les mêmes erreurs, ok ?

Entretien d’embauche : Respecter le timing

Attention, lorsque le recruteur vous demande “Avez-vous des questions ?” lors du premier entretien, ça n’est pas encore le moment de parler salaire…ni avantages en nature, ni flexibilité du planning.

Tout ça, ça viendra plus tard, une fois que le recruteur aura mis le sujet sur le tapis, et qu’il aura acteurs que c’est vous qu’il veut.

On attend de vous que vous montriez plutôt vos qualités et compétences de manière générale, et que vous et votre interlocuteur vous séduisiez mutuellement. Alors le but de la question « Avez-vous des questions ? », est plutôt de vérifier que vous êtes préparé, éduqué, engagé et curieux.

Voici quelques exemples de questions à poser…

“Si je commençais demain, quelles seraient mes priorités ? »

La réponse à cette question vous donnera davantage de visibilité sur l’aspect concret du poste, la « vraie vie » du poste, en quelque sorte.

Poser cette question au recruteur le renseigne sur votre besoin d’en savoir plus sur votre intérêt concret pour un bon démarrage, et pour le poste tout court. Le bonus, est qu’en posant cette question, vous faites en sorte que l’employeur vous visualise, vous projette dans le poste.

« Quels sont les deux qualités principales qu’il faut, d’après vous, pour être bon à ce poste ? »

Aaah les qualités et les défauts en entretien d’embauche !

Très important (surtout les qualités)

Encore une fois, en posant cette question, vous obtiendrez une meilleure visibilité. Si l’on vous répond « créatif et intuitif », vous pourrez en déduire que vous pourriez être plus ou moins voué à vous-même sur le poste.

Alors que si l’on vous répond « patience et esprit d’équipe », vous aurez de grandes chances d’être entouré dans votre quotidien.

Il est intéressant de poser cette question pour dépasser le contenu d’un CV ou d’un ensemble de compétences, mais d’entrer dans une dimension plus humaine de l’échange.

Vous êtes un individu de qualités et d’émotions, avant d’être un CV, of course.

« Quels changements et nouveautés voudriez-vous que le nouveau candidat apporte à ce poste ? »

Il est intéressant de poser cette question lors de l’entretien, car la réponse vous renseignera probablement sur ce que l’ancienne personne en poste n’a pas fait, ou réussi à faire.

Elle vous permettra aussi de coller aux attentes personnelles de l’employeur, en particulier si c’est votre futur N+1, qui est en face de vous.

Entre les lignes, ici, vous vous positionnez comme celui qui « veut faire mieux » que la personne précédente, et qui veut « apporter » quelque chose au poste, donc à l’entreprise.

« Quel élément, à cet instant, pourrait vous faire penser que je ne suis pas le bon candidat pour le job ? »

Cette question vous fait peur ? Ou plutôt sa potentielle réponse ?

Non seulement cette question vous permettra de faire tomber les objections en cours v/s votre intégration, à l’aide de contre-arguments, mais elle apprend aussi à l’employeur que vous êtes capable d’accepter une critique constructive et d’avoir l’envie de vous améliorer.

La Source : Coaching de carrière

 




Voir toutes les actualités

EMPLOI 47 vous accompagne dans vos recrutements

En savoir plus

S'abonner à la newsletter

Recevez nos lettres d'informations afin de tout savoir sur l'actualité de l'emploi dans le Lot-et-Garonne