L'actualité

Recrutement: Le Lot et Garonne bien placé sur la région!

 
Recrutement: Le Lot et Garonne bien placé sur la région!

 

La dépêche, le 19/06/2012 par C.D.V
 
Toujours au premier rang des entreprises recruteuses dans le département, celles des secteurs agricole et agroalimentaire. Pôle emploi relève : « Ils constituent les principaux pivots de l'économie lot-et-garonnaise ». Côté champs, les vergers et les serres, côté ville, l'Agropole.
 
Plus de la moitié des intentions d'embauche concerne des travaux saisonniers, liés forcément au caractère agricole du département. Si vous avancez comme qualification celle d'ouvrier agricole, d'agriculteur salarié, de viticulteur, d'arboriculteur salarié, de maraîcher, ou encore d'horticulteur, vous aurez de fortes chances de trouver un poste cette année, même s'il n'est que saisonnier.
 
Cela dit, les emplois proposés restent souvent précaires ou dotés de salaires peu élevés. En effet, les autres postes à pourvoir sont agents d'entretien des locaux, y compris dans les écoles maternelles, ouvriers non qualifiés dans la manutention, l'emballage, l'industrie agroalimentaire, aides à domicile et aides ménagères, animateurs socioculturels.
 
Les métiers de la santé recrutent également. On recherche des aides-soignants, des infirmiers et des puéricultrices. On note quelques postes demandés dans le commerce, les services et la construction.
 
Plus de dix mille entreprises du secteur privé et public du département ont été interrogées par Pôle Emploi. Elles ont fait état de 11 400 projets de recrutement prochain, cela fait deux cents de moins par rapport à 2011 certes, mais la proportion des entreprises envisageant un recrutement reste supérieure à la moyenne régionale avec un taux de 18,7 %. La dynamique Gironde arrive juste devant avec 19 %.
 
10000 postes à pourvoir
 
Presque la moitié des chefs d'entreprise lot-et-garonnais avouent rencontrer parfois des difficultés à recruter du personnel, en grande partie par manque de candidats correspondant au profil. Par exemple, sur Agen, près de cent cinquante postes d'infirmiers ou puéricultrices à temps complet seront demandés cette année et tous ces recrutements sont jugés « difficiles ». En revanche, il n'y a quasiment pas de difficultés à trouver des saisonniers chez les maraîchers et les viticulteurs. Pour répondre à leur besoin de main-d'œuvre qualifiée, les entreprises envisagent de former les candidats recrutés et d'adapter ceux déjà employés dans l'établissement.
 
Retrouvez l'article:
 

 Mots clefs: Emploi; Lot et garonne; 47; recrutement; Etude; Pole Emploi




Voir toutes les actualités

EMPLOI 47 vous accompagne dans vos recrutements

En savoir plus

S'abonner à la newsletter

Recevez nos lettres d'informations afin de tout savoir sur l'actualité de l'emploi dans le Lot-et-Garonne