L'actualité

ACEP : des postes à pourvoir

 
ACEP : des postes à pourvoir

Acep, à Samazan, propose des services dans l'énergie, l'eau et l'air. A sa tête un «pur» Agenais, ancien joueur du SUA, Nicolas Gayterou. Rencontre.

Dès l'entrée, l'ambiance zen qui règne entre les équipes est clairement palpable. Si le bassin qui entoure le bâtiment de l'entreprise Acep y est sûrement pour quelque chose, c'est surtout la philosophie défendue par l'équipe de direction qui en est l'origine. «Mon passé de rugbyman m'a appris la solidarité et l'esprit d'équipe, explique Nicolas Gayterou, président de la société.

Chez Acep nous avons une gestion managériale basée sur l'humain et avons la conviction que l'entreprise d'aujourd'hui à une réelle responsabilité sociétale. Décisions stratégiques prises collectivement, soutient financier des associations dans lesquelles nos salariés sont impliqués, mise à disposition du coaching personnalisé pour l'accompagnement sur des problématiques professionnels et (ou) personnels, autant de démarches non exhaustives qui s'ajoutent à des journées d'entreprise où l'échange, le partage et la cohésion d'équipe sont favorisés avec diverses activités ludiques et un bon repas.»

Une philosophie qui semble porter ses fruits en termes de résultats pour cette entreprise – spécialisée dans le chauffage, plomberie, climatisation, électricité et traitement d'air – au chiffre d'affaires supérieur à 4 millions d'euros en 2018.

Sensible au respect de l'environnement

Travaillant avec des professionnels des secteurs tertiaires et industriels dans tout le Lot-et-Garonne et de la métropole bordelaise, Acep propose un service complet à ses clients grâce notamment à un service après-vente et une maintenance disponible sept jours sur sept. «Nous sommes une entreprise de services de proximité qui intègre un bureau d'études en capacité de faire de la conception et nos équipes techniques ont à cœur de prendre le temps nécessaire à la bonne réalisation de nos installations», ajoute Nicolas Gayterou.

Comptant une équipe de 35 salariés, Acep veut poursuivre la structuration de ses services et se spécialiser encore plus vers la clientèle industrielle. Arrivé à la tête de l'entreprise en 2013, Nicolas Gayterou a racheté Acep en compagnie de son associé et ami Yves Lagreze en conservant la grande majorité des salariés.

Des postes à pourvoir

«Je travaillais déjà dans le secteur du chauffage-plomberie quand Yves m'a contacté pour travailler ensemble sur l'Agenais. J'avais envie d'une nouvelle aventure et j'ai eu écho de la vente d'Acep à Marmande. On a racheté la boîte en quatre mois avant qu'elle intègre ensuite le groupe L & L Énergie», se rappelle le chef d'entreprise.

A son arrivée, l'ancien rugbyman s'est attaché à renouveler l'outillage et les véhicules des techniciens, embaucher et développer le SAV tout en insufflant une autre philosophie, basée sur le respect des hommes et de l'environnement : «Nous proposons des technologies liées à la récupération d'énergie et aux optimisations énergétiques, nous avons développé le numérique avec un objectif affiché de zéro papier en 2022 et mettons en place un challenge Eco-conduite afin de sensibiliser nos salariés sur l'impact pollution et sécuritaire lié à leur manière de conduire…».

 

Alors qu'Acep continue de grandir en conservant cette solidarité collective, l'entreprise cherche encore à renforcer ses équipes sur des postes de frigoriste et plombier chauffagiste et impulse une vision novatrice et moderne dans le monde des PME du bâtiment.

La Source : le Petit Bleu




Voir toutes les actualités

EMPLOI 47 vous accompagne dans vos recrutements

En savoir plus

S'abonner à la newsletter

Recevez nos lettres d'informations afin de tout savoir sur l'actualité de l'emploi dans le Lot-et-Garonne

Consultez nos mentions légales pour en savoir plus sur le traitement des données personnelles.