L'actualité

Embelium cultive les emballages

 
Embelium cultive les emballages

À Moncrabeau (Lot-et-Garonne), une start-up fait pousser des emballages 100 % végétaux et compostables.

Hors-sol, Embelium y cultive un substrat de déchets végétaux des coproduits de chanvre, maïs et tournesol ensemencés avec du mycélium pour le liant ensuite moulé en forme de bouteilles et de pots. Cette solution biodégradable doit devenir un matériau de calage pour les produits vendus en ligne. Une réponse au désamour du plastique de suremballage dans un segment en pleine expansion. "C’est une alternative au polystyrène (PS) utilisé dans les emballages de protection", précise le patron d’Embelium, Rémi Laurant, ancien dirigeant de la PME spécialisée dans le marquage de pièces pour avion Adhetec.

 

Résistante au feu et à l’humidité, la matière supporte une compression équivalente à celle d’un PS expansé haute densité. Isolante (sa résistance thermique peut aller de 0.0032 à 0,004 W/m.K), elle peut servir de protection isotherme pour l’alimentaire et la pharmacie. De la terre à la terre, le produit n’utilise ni solvant ni additif. Un peu de patience et de la chaleur suffisent. "L’essentiel de la production repose sur une interaction naturelle des matériaux", explique l’ingénieur. Le four, seul équipement nécessitant de l’énergie, devrait bientôt fonctionner au solaire ou à la biomasse. "Je suis un entrepreneur en croisade, clame l’expert en matériaux. Avec ma start-up, je veux montrer qu’on peut innover quand on pense différemment."

Embelium, dont le capital avoisine les 100 000 euros, est aujourd’hui en mesure de produire quelques milliers de pièces par mois. Un niveau que la jeune pousse, soutenue par Bpifrance, espère rapidement dépasser. Tous les voyants sont au vert : "La culture fonctionne, le réseau de partenaires est entièrement local, l’objectif consiste désormais à convaincre les utilisateurs de s’engager sur la voie du changement."

 

L’innovation

Un matériau de calage pour emballer les produits vendus en ligne, 100 % naturel, biodégradable et dont la production nécessite très peu d’énergie. Ses propriétés techniques sont comparables voire meilleures que celle du polystyrène.

La Source : L'UsineNouvelle 




Voir toutes les actualités

EMPLOI 47 vous accompagne dans vos recrutements

En savoir plus

S'abonner à la newsletter

Recevez nos lettres d'informations afin de tout savoir sur l'actualité de l'emploi dans le Lot-et-Garonne

Consultez nos mentions légales pour en savoir plus sur le traitement des données personnelles.