L'actualité

Le laboratoire Innovi, champion local de la valeur ajoutée

 
Le laboratoire Innovi, champion local de la valeur ajoutée

C’est sur le territoire de l’agglomération, à Layrac, qu’émergent des innovations de rupture. Le laboratoire Innovi se distingue à nouveau par son audace, et son incroyable taux de croissance.

 

C’est bien connu : en Lot-et-Garonne on n’a pas de pétrole, mais on a parfois quelques idées valant de l’or. Vendredi, lors du petit-déjeuner de l’Agglo d’Agen (organisé à l’Enap), Alexandra Fregonese est venue présenter aux chefs d’entreprises présents son laboratoire Innovi, basé à Layrac. Beaucoup dans la salle découvraient cette structure exemplaire, et à l’issue de son exposé Alexandra Fregonese a récolté un flot d’applaudissement, venant de chefs d’entreprises pas peu fiers de partager le même territoire avec cette « pépite » qu’est Innovi. 


Solutions nutritives


Le laboratoire travaille depuis une vingtaine d’années dans différents domaines, ceux de la santé/nutrition, des cosmétiques ou du phytosanitaire. Depuis 1996, ce sont 23 brevets qui ont été déposés, avec une très forte accélération depuis 2011 (2 à 4 brevets déposés chaque année). Des marques prestigieuses ont fait appel à Innovi. Dans la cosmétique, citons Sephora, Ester Lauder, Lancôme, Hermès, Clarins, L’Occitane, Givenchy, etc.


La présidente fondatrice a vendredi fait le point sur les recherches menées par une équipe pluridisciplinaire. Ainsi, dans le domaine santé/nutrition, Innovi – qui produit les compléments pour les restaurants thais Pitaya – planche sur un biostimulant augmentant la valeur nutritive des plantes. « Depuis des décennies, a affirmé Alexandra Fregonese, il y a au niveau mondial une perte de la qualité nutritionnelle. On estime ainsi qu’une tomate consommée en 1971 avait la même valeur nutritive que 21 tomates de 2019. Une pomme de 1950 équivaut, toujours pour sa valeur alimentaire, à une centaine de pommes d’aujourd’hui… » Innovi développe son « Nutri boost » répondant à cette perte abyssale de qualité en agissant sur la plante.

 


Substitut au glyphosate


Dans le domaine phytosanitaire, le challenge est également relevé. Innovi a inventé un substitut au glyphosate, le plus célèbre des herbicides – et honni. « Notre produit est actuellement testé par la SNCF » sur certaines voies ferrées, a déclaré Alexandra Fregonese. « Notre herbicide systémique est naturel, et vous devez savoir que c’est ici, en Lot-et-Garonne, que nous avons la solution la plus avancée pour remplacer le glyphosate. »


Innovi apporte également des solutions pour remplacer le plastique dans les emballages, avec une matière à base de quatre couches de cellulose et de maïs. Ces emballages du futur seront biodégradables, et compatibles avec le compostage à domicile.

 


Enfin, dans le domaine de la santé, le laboratoire de Layrac (qui va s’agrandir)
poursuit ses recherches sur les maladies neuro-dégénératives, ses chercheurs se focalisant notamment sur deux molécules spécifiques.


Tous les voyants sont donc au vert pour Innovi (qui compte environ 1 500 collaborateurs dans différentes unités de recherche en France). Le chiffre d’affaires a bondi de 200 à 280 millions d’euros en 2019, et le groupe sera cette année encore distingué par nos confrères des Echos, dans le classement des 500 entreprises françaises ayant les plus forts taux de croissance.


Pas de pétrole, par d’or, mais quand même quelques belles pépites du côté d’Agen…

 




Voir toutes les actualités

EMPLOI 47 vous accompagne dans vos recrutements

En savoir plus

S'abonner à la newsletter

Recevez nos lettres d'informations afin de tout savoir sur l'actualité de l'emploi dans le Lot-et-Garonne

Consultez nos mentions légales pour en savoir plus sur le traitement des données personnelles.