L'actualité

Casteljaloux. Habitat bois : l'entreprise Goacolou se distingue par la réalisation d'un prototype

 
Casteljaloux. Habitat bois : l'entreprise Goacolou se distingue par la réalisation d'un prototype

L'entreprise de Casteljaloux surfe sur l'augmentation du bois dans la construction, à l'image de la réalisation d'un prototype, inauguré par Alain Rousset mardi à Bordeaux. 

Charpentier et bâtisseur de maisons bois auréolé du prestigieux label Entreprise du Patrimoine Vivant, Goacolou est positionné sur un marché porteur.

Avec les nouvelles normes thermiques et la mouvance écologique qui s’amplifie, le bois continue de prendre des parts de marchés. 

 

Savoir-faire reconnu

L’entreprise, créée par Serge Goacolou en 1987 et reprise par le groupe AMI Bois en 2014, est dirigée depuis ce début d’année par Joël Lataste, ancien client et chargé d’affaires, qui se fait fort de conforter la bonne réputation de la Maison. 

"Nous sommes passés par une phase de restructuration et une sérieuse réorganisation, et nous avons pu créer 6 emplois, et 2 postes de dessinateur projeteur et de charpentier sont encore à pourvoir ».

Soit 8 emplois créés en pleine période de Covid, pour une équipe de 21 salariés qui œuvrent de Bordeaux à Agen.

« Après le confinement, on n’a pas eu recours au chômage partiel, on s’est adapté, mais le risque vient du manque de bois » s’inquiète Joël Lataste.

 

Le marché du bois sous tension

« Le marché commence à être sous tension. C’est pas simple à gérer, avec la Covid la production a été freinée et il y a maintenant un décalage dans la production… »

Bâtiments à ossatures bois, poteaux poutres, structures pour paille et chanvre, maisons passives, bioclimatiques, sans oublier la rénovation : une dizaine de chantiers sont régulièrement en cours.

Comme celui des cottages du Center Parcs ou celui du chai du grand cru classé Château Fonroque à Saint-Émilion.

Ses clients sont tant des particuliers, des entreprises que des collectivités : groupes scolaires, crèches, Ehpad, pôles médicaux, salles polyvalentes, « comme celle de Caubon-Saint-Sauveur qui va être en forme de vague » se réjouit Joël Lataste.

Pavillon Médicis

S’inscrivant dans les réalités écologiques, sociétales et économiques, de jeunes architectes ont travaillé à la Villa Médicis à Rome sur un pavillon modulaire pouvant répondre aux modes d’habitat de demain.

Il a été concrétisé par l’équipe de Goacolou et s’exposait au jardin public de Bordeaux à l’occasion des Rencontres Woodrise visant une filière forêt/bois/construction, régionale forte.

Cette création architecturale inaugurée mardi dernier par Alain Rousset, président de Nouvelle Aquitaine et Pierre Hurmic, maire de Bordeaux, a suscité un vif intérêt, notamment des bailleurs sociaux.

Et offre à l’entreprise casteljalousaine un beau produit vitrine puisque ce Pavillon bois Médicis s’exposera dans différentes villes de l’Hexagone. 

La Source : Le Républicain

Photo : Le républicain V.N




Voir toutes les actualités

EMPLOI 47 vous accompagne dans vos recrutements

En savoir plus

S'abonner à la newsletter

Recevez nos lettres d'informations afin de tout savoir sur l'actualité de l'emploi dans le Lot-et-Garonne

Consultez nos mentions légales pour en savoir plus sur le traitement des données personnelles.