L'actualité

Rapid'Home crée des emplois dans le 47!

 
Rapid'Home crée des emplois dans le 47!
De "La vie Economique" N° 1986 - Mercredi 6 Juin 2012 - Chantal BOSSY

Sans Val de Garonne qui nous a proposé les locaux de l'ancienne SEITA, nous ne serions sans doute pas la... Sans la bonne desserte routière du Lot-et-Garonne, nous serions dans les Landes, précise Jerome Jousseau, directeur général de Rapidhome. De son cote, Jean-Louis Letu, directeur du comité d'expansion économique Val de Garonne Expansion estime qu’à proximité de l'autoroute A62, entre Bordeaux et Toulouse, la deuxième friche industrielle en taille de France constitue un endroit idéal pour les entreprises de logistique et de conditionnement. On devrait atteindre les 500 emplois d'ici à cinq ans. Dans ce métier du mobil-home, la grosse contrainte demeure en effet le transport. Rapidhome devait donc géographiquement se rapprocher de sa zone de chalandise du Sud que sont les loueurs de mobil-home et les terrains de camping du Sud-Ouest qui représentent 70 à 80 % des ventes. En mettant en route le 15 décembre dernier une chaine de montage destinée à fabriquer à terme plus de 400 mobil-homes par an, la filiale du groupe mayennais Rapido a ainsi donne le coup d'envoi à la reconversion d'une friche industrielle de 20 hectares abandonnée depuis 2003 par Imperial Tobacco. II a trouvé sur le site des locaux et des espaces répondant à ses impératifs de production et de capacité de stockage. Nous avons voulu fabriquer au plus près de nos clients et développer le marché du Sud de la France, précise Jerome Housseau. L'usine de Fauillet complète celle de Mayenne qui a produit en 2011 plus d'un millier de véhicules de loisirs pour un chiffre d'affaires de 14 millions d'euros.

8 600 m2 de bâtiments

La société mayennaise a donc loue trois hectares, dont 8 600 m2 de bâtiments aménages pour son compte par la Societé d'Economie Mixte du Pays Marmandais (Sempam). Les salaries sont majoritairement issus des métiers du bâtiment: électriciens, charpentiers, menuisiers, monteurs de meuble qui ont été formés à ce travail pas toujours aisé car très répétitif. Un facteur qui a rendu difficile le recrutement. II faut une semaine pour assembler un mobil-home, souligne David Pons, responsable de production du site lot-et-garonnais. Malgré la crise, les ventes de mobil-home sont au rendez- vous. Et Rapidhome à Fauillet bénéficie de l’antériorité d'un savoir-faire. Depuis plus de 13 ans, l'entreprise conçoit des produits qui répondent à de nombreuses demandes. Cette capacité d'adaptation a été développée au sein d'un groupe présent sur le marché du véhicule de loisirs depuis 1962. En effet, pendant 30 ans, il a d'abord été le spécialiste d'une caravane pliante extensible unique, construite à 35 000 exemplaires. Forte de cette expérience de constructeur et de concepteur de nouveaux modes d'hébergement, la société Rapidhome a conçu ensuite des mobil-home. Elle s'appuie également sur la puissance d'un groupe industriel propriétaire de plusieurs marques reconnues dans le monde du camping-car. Son cœur de métier réside dans le véhicule de loisirs sous toutes ses formes. Soucieuse de la qualité de ses produits, la société contrôle ses mobil-home aux différentes étapes de sa chaine de fabrication. Dans un souci de traçabilité, chaque mobil-home possède sa propre fiche de fabrication qui suit un processus de production établi selon un cahier des charges. Sont montes à Fauillet certains modelés locatifs des différentes gammes de la marque Rapidhome. La concentration sur la production uniquement de certains modèles avec des quantités importantes est un passage oblige dans la phase d'apprentissage du métier.
 

 Mots clefs: Emploi; Lot et garonne; 47; recrutement; Rapid'Home




Voir toutes les actualités

EMPLOI 47 vous accompagne dans vos recrutements

En savoir plus

S'abonner à la newsletter

Recevez nos lettres d'informations afin de tout savoir sur l'actualité de l'emploi dans le Lot-et-Garonne